• Modifier Colonne
Communiqué n°7 — Covid-19  SALÂT DJOUM'AH

 
🌘 Jeudi 4 Chawwâl 1441
🌤 27 mai 2020
 
📚 DAROUL IFTA DE LA RÉUNION📚
➰════ °❖◎✍◎❖°════ ➰
 
L’accomplissement de la prière du vendredi (djoum’ah) n’est pas seulement un devoir pour le musulman ; il s’agit aussi d’un « droit » de la maison d’Allah (masdjid) sur les croyants.  
Dans les conditions exceptionnelles de confinement que nous avons vécu ces derniers mois, l’accès aux mosquées ayant fait l’objet d’une interdiction administrative, le maintien de salât de djoum’ah ne fut possible qu’en l’accomplissant chez soi dès lors où les conditions étaient réunies.
Par la Grâce et la Faveur d’Allah, les mosquées sont à présent ouvertes de nouveau et les célébrations religieuses en groupe y sont autorisées.
 
Concernant la prière du vendredi, les responsables des différentes massâdjid de l’île ont mis en place une organisation particulière pour permettre justement son accomplissement dans le strict respect de la règlementation en vigueur.
 
Plusieurs groupes (djamâ’ates) vont ainsi être établis dans les mosquées pour la salât de djoum’ah et, pour les plus grandes villes, dans certains autres endroits dédiés également, et ce, afin faciliter au maximum pour chaque fidèle la participation à cette prière très importante.
 
Le Dâroul Iftâ tient à vous informer que, eu égard à l’évolution de la situation, chaque personne concernée par l’obligation de la prière du vendredi est à présent invitée à se joindre à l’une des djamâ’ates de djoum’ah mise en place dans les mosquées et les endroits dédiés.
 
Dans le cas où il s’avère que la capacité d’accueil n’est pas suffisante, le nombre de groupes pour la prière du vendredi au sein des mosquées ou le nombre d’endroits dédiés pour son accomplissement pourra être revu à la hausse en concertation avec les oulémas et les responsables de chaque ville.
 
Wa Allâhou A’lam !
———————–
DAROUL IFTA DE LA RÉUNION
Centre de Recherches et de Fatâwa de la Réunion  
➰════ °❖◎✍◎❖°════➰

Horaire Ramadhan 1441 - Avril mai 2020

Pourquoi vous ne pouvez pas pardonner?

L’Eau de Zam–Zam un miracle permanent Nous allons remonter un peu dans le temps afin de comprendre comment tout a commencé… En 1971, un médecin Égyptien écrivit, dans la presse Européenne, une lettre montrant que l’eau de Zam-Zam n’est pas buvable.   J’ai pensé immédiatement que c’était juste une forme de préjudice contre les Musulmans…

© 2017 Centre Islamique de la Reunion.
Top
Suivez Nous: